Accusations contre Sonko : Mahawa Diouf met de l’eau dans son vin

Le coordonnateur de la cellule de communication de la majorité présidentielle semble lâcher du lest, concernant ses accusations contre le leader du Pastef.
En effet, Mahawa Diouf soutenait que « Sonko et son gang avaient mis la main sur 1 500 parcelles ». Interpellé sur cette question, il parle désormais « de la nécessité d’améliorer la qualité du débat politique au Sénégal », en sermonnant ceux qu’il qualifie « d’opposants immatures ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *