Autoroute à péage : L’État du Sénégal a pris ses 25%

Du nouveau dans l’affaire autour des négociations sur le contrat de cession de l’autoroute à péage.
D’après Walf Quotidien, l’État du Sénégal a casqué 10,8 milliards au lieu de 19 milliards Fcfa, la valeur actualisée nette et a pris les 25% des parts de la société Eiffage de la concession de l’Autoroute de l’Avenir.
Le « deal », qui doit faire l’objet d’un avenant, doit être validé par les financiers prêteurs qui sont la SFI, la Bad, la Boad et la Cbao.
Toutefois, il y des points d’achoppement dans les discussions dont celui du « partage des fruits » qui était prévu à partir de 2018 mais que l’État veut dès l’année prochaine.
À en croire le journal, Eiffage doit encore investir 167 milliards Fcfa d’ici 2039, date de la fin de la concession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *