Blanchiment et terrorisme : 30 dossiers de la Centif sur la table du procureur

La Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) a publié son rapport annuel d’activités 2019.
Le document parcouru par L’AS, renseigne que 30 dossiers ont été adressés au procureur de la République pour des « soupçons de financement du terrorisme ».
En effet, 505 déclarations d’opérations suspectes ont été reçues entre 2017 et 2019, soit en moyenne 168 par an.
Le nombre de signalements en baisse de 63 unités en 2018 par rapport en 2017, a considérablement augmenté de 139 signalements en 2019.
Les banques et établissements financiers sont à l’origine de 79% des déclarations de soupçons reçues en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *