Covid-19 : 1 décès, 32 tests positifs dont 4 cas importés et 8 patients en réa

Le Sénégal continue d’enregistrer de nouvelles contaminations au coronavirus. Ce, malgré une tendance baissière des cas notifiés au quotidien. Ce vendredi 2 octobre, le Directeur de la Prévention, Docteur El Hadji Mamadou Ndiaye a déclaré, au cours du point sur l’évolution de la pandémie de la Covid-19 dans le pays, que sur 1213 tests effectués, 32 sont revenus positifs. Ce qui donne un taux de positivité de 2,64%.
À l’en croire, il s’agit de 5 cas contacts suivis par les services du ministère de la Santé et de l’Action, de 4 cas importés enregistrés de l’aéroport international de Blaise Diagne (AIDB). Les 23 cas restants sont issus de la transmission communautaire et sont signalés aux Maristes (3), Rufisque (3), Guédiawaye (2), Ouakam (2), Popenguine, Almadies (1), Cité Douanes (1), Dakar Plateau (1), Diamniadio (1), Fatick (1), Keur Massar (1), Liberté 4 (1), Malika (1), Pikine (1), Thiaroye (1) et Tivaouane (1).
312 décès décomptés à ce jour
Mieux, fait savoir le porte-parole dudit ministère, 8 cas graves sont actuellement pris en charge dans les services de réanimation.
Le Docteur El Hadji Mamadou Ndiaye, a toutefois, annoncé que 156 patients hospitalisés ont été déclarés guéris. Tout en indiquant que l’état de santé des autres malades est stable.
Cependant, 1 nouveau décès lié à la Covid-19 a été enregistré, ce jeudi 1er octobre, dans une des structures hospitalières que compte le Sénégal.
Toujours dans le communiqué numéro 215 du ministère de la Santé et de l’Action sociale, il est mentionné que depuis le début de cette pandémie, le Sénégal a recensé au total 15051 cas positifs dont 12694 guéris, 312 décédés, 1 évacué (finalement décédé en France). Actuellement, ils sont 2044 patients à être sous traitement.
Sur ce, les autorités sanitaires continuent de recommander aux populations de respecter les mesures de prévention individuelle et collective. Docteur El Hadji Mamadou Ndiaye d’insister sur le port obligatoire et correct du masque (bien ajusté couvrant le nez et la bouche), la distanciation physique d’au moins un (1) mètre dans les lieux de rassemblements ou publics et le lavage fréquent des mains pour rompre la chaîne de transmission du virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *