Les cambriolages de commerces et de sociétés ont augmenté de près de 60 % à Paris au troisième trimestre par rapport à la même période en 2019.

Entre juillet et septembre, quelque 1.355 « établissements commerciaux et sociétés » ont été cambriolés, contre 858 l’an passé (+ 57,93 %), selon les chiffres de la préfecture de police.

Sur les neuf premiers mois de l’année, ces cambriolages ont augmenté de 50,81 %. Les cambriolages de résidences principales ont, eux, légèrement reculé (-3,05 %).

Si les cambriolages augmentent, leurs auteurs ont aussi davantage été identifiés par la police, qui a élucidé 82 faits de plus qu’en 2019 sur la même période, soit une hausse de 13,33 %.

Les violences physiques, crapuleuses ou non, restent globalement stables (-0.27 %), mais les violences conjugales enregistrent une hausse importante (+ 6,79 %).

Liés à la crise sanitaire, les contrôles administratifs de « débits de boissons et d’établissements » ont grimpé de près de 25 % avec 1.069 lieux inspectés.

Au premier trimestre, le confinement avait eu pour effet de faire chuter de près de moitié les cambriolages chez des particuliers.