Délinquance faunique : 48 griffes de lion retrouvées sur un Indien et un Nigérian

La criminalité faunique continue de prendre de l’ampleur. Après les dents de baleine retrouvées sur des Chinois, voilà que l’on arrête un Indien et un Nigérian détenant 48 griffes de lion à Dakar.
L’intervention de la Sûreté Urbaine en collaboration avec Eagle-Sénégal a permis d’interpeller ces gros caïds du trafic d’espèces protégées, informe le quotidien Tribune.
« Les deux présumés trafiquants de faune sont en infraction au Code de la Chasse et de la faune du Sénégal en son article L.32 portant détention, circulation et commercialisation d’espèces sauvages protégées. »
L’ONG Panthera s’est chargée de faire des prélèvements pour connaître l’origine exacte des griffes. Par contre, ce qui est sûr est qu’il s’agit bien de lions de l’Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *