Demande de liberté provisoire : Dame Amar et Cie fixés la semaine prochaine

Selon Les Échos, Dame Amar et Cie vont encore languir en prison. La Chambre d’accusation de la Cour d’appel, qui a statué hier sur leurs demandes de liberté provisoire, a renvoyé l’affaire à l’audience du 24 septembre prochain.

Pour rappel, Dame Amar et Cie ont été inculpés en avril dernier dans l’affaire Hiba Thiam. Du nom de cette femme morte par overdose, lors d’une soirée privée, aux Almadies, en pleine pandémie de Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *