Deux personnes sur dix meurent tous les ans de maladies cardio-cardiovasculaires

Les maladies du cœur figurent de plus en plus parmi les causes de décès au Sénégal. En effet, deux personnes sur dix en meurent chaque année. Raison pour laquelle les médecins Ann Aerts, directrice de la Fondation Novartis et Babacar Gueye sonnent l’alerte.
 
Selon le quotidien REWMI, les maladies cardio-vasculaires sont pour la plupart liées aux «habitudes alimentaires telles que l’augmentation des apports caloriques, des aliments riches en lipides et en sel, le surpoids, l’obésité, la diminution des activités physiques quotidiennes ou une hausse de la sédentarité ».
 
Par ailleurs, selon l’OMS, les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *