Du nouveau dans l’affaire Rangou…

Fatoumata Barry alias Rangou qui avait déposé, via ses conseils, une demande de liberté provisoire, fait face, ce jeudi, à la Chambre d’accusation.
 
Selon Le Soleil, la Chambre d’accusation va statuer sur l’appel dirigé contre l’ordonnance de rejet de mise en liberté provisoire du juge du 8e cabinet.
 
Pour rappel, Rangou a été cueillie par la Division des investigations criminelles (DIC), le 27 mai dernier, à l’hôtel Ngor Timiss, lors d’un “Yendou Party” organisé en période de pandémie et d’interdiction de rassemblement.
 
L’ex-animatrice de la Sen Tv a été arrêtée en compagnie de plusieurs autres personnes qui participaient à la soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *