«Énergie Omvg» / Aspect sécuritaire : Les «10 commandements» du gouverneur de Kédougou

L’étape de la visite du poste de Kédougou, dans le cadre de la visite des chantiers du projet «Énergie Omvg», est marquée par le plaidoyer du gouverneur de la région Saër Ndao, qui demande aux ingénieurs de l’Omvg de faire preuve de rigueur sur le respect des normes sécuritaires. 
 
Selon lui, des visites inopinées seront organisées dans les chantiers, car il y a des produits dangereux qui sont utilisés dans l’exécution de certains travaux. Il explique également qu’ils viendront de temps en temps pour faire le constat sur le traitement des travailleurs. 
 
Sur le plan sécuritaire, le gouverneur demande l’érection   d’un mur de sécurité fixe, à la place d’un grillage, pour empêcher les populations ou même les animaux d’avoir accès au poste. 
 
«Il faut mettre le maximum de sécurité. On connaît les enjeux sécuritaires, mais les populations ne le connaissent pas. Elles vont juste se dire que le poste est loin. Cela aura un coût, mais ça vaut la chandelle. Prenez toutes les dispositions avant et après les chantiers. L’Administration sera toujours derrière vous», ajoute M. Ndao.
 
 Non sans demander aux responsables du chantier d’entrer en contact avec le préfet de Bandafassi, car le chantier est dans sa circonscription administrative.
 
Prenant la parole, Balla Gaye, l’ingénieur-conseil de l’entreprise qui exécute le chantier, a rassuré le gouverneur en lui faisant savoir que cette dynamique de réflexion a été déjà enclenchée et ils s’y attellent avec leurs collègues.
 
D’ailleurs, poursuit M. Gaye, il y a même une campagne de sensibilisation des populations qui vivent aux alentours du poste. 
 
Pour terminer, il renseigne qu’ils ont mis en place un dispositif qui empêche à certaines personnes de s’agripper aux pilonnes pour surveiller leurs bêtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *