« Décréter un confinement national, prendre des mesures de quarantaines, c’est comme une assignation à résidence » a entamé William Barr, reprochant aux gouverneurs de certains États, majoritairement démocrates, d’avoir adopté des mesures de confinement pour freiner la pandémie de Covid-19. Avant de lancer : « À part l’esclavage qui était une autre sorte de contrainte, c’est le pire empiétement sur les libertés civiques de l’histoire américaine ».

Cette déclaration a entraîné une riposte assez franche d’un éminent élu de la chambre des représentants, l’Afro-Américain James Clyburn. « Cette déclaration de M. Barr est la plus ridicule et la plus déconnectée de la réalité que je n’ai jamais entendue, a-t-il déploré. C’est incroyable que le garant du respect du droit dans ce pays fasse un lien entre l’asservissement d’humains et les conseils d’experts pour sauver des vies. L’esclavage ne sauvait pas des vies, il les dévaluait ».

Dans son intervention devant une université, le ministre de la Justice a fait allusion à une mesure de confinement prise au niveau national. Elle n’a jamais été mise en place ni même envisagée. Mais l’empressement de nombreux gouverneurs républicains à lever ces précautions sanitaires a entraîné une recrudescence de la pandémie.