Facebook dévoile une IA capable de traduire 100 langues, sans passer par l’anglais

Facebook a développé un nouveau modèle de traduction automatique open source, M2M-100, pour éviter d’utiliser l’anglais pour passer d’une langue à une autre. Ce serait ainsi le premier système capable de traduire directement n’importe quelle paire d’un ensemble de 100 langues.

7,5 milliards de paires de phrases collectées

Facebook a dû rassembler 7,5 milliards de paires de phrases collectées sur le Web. Il a ensuite fallu les identifier et les traduire en créant une représentation mathématique des textes pour retenir les phrases qui disent la même chose dans deux langues différentes.

Le réseau social fournit environ 20 milliards de traductions chaque jour pour son fil d’actualité. Mais encore aujourd’hui, il passe par l’étape intermédiaire traditionnelle de l’anglais pour aller du chinois au français, par exemple. Le problème, c’est que cela nuit à la précision et à la fluidité de la traduction. Facebook espère pouvoir un jour utiliser son système M2M-100, qu’il estime plus performant, et encourage d’autres chercheurs à participer à son amélioration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *