La ville de Podor menacée par la montée des eaux du fleuve

Si jusque-là la ville de Podor était épargnée par la montée des eaux du fleuve Sénégal contrairement à des villes comme Matam et Bakel, à la date d’aujourd’hui (lundi 21 septembre), la station météorologique affiche 4,80 m alors que la côte d’alerte est de 5 m. 
 
Cette menace sur la ville est d’autant plus réelle que en certains endroits au nord de la ville, si des dispositions ne sont pas prises, ce qui reste de la digue de protection à certains endroits risque de céder sous la pression de l’eau. À sa partie sud également, la digue présente les mêmes risques surtout du côté du quartier Gadd Ga.
 
Au rythme ou le ciel ouvre ses vannes, l’on n’est pas loin de connaître des inondations comme c’est le cas dans certaines parties du département de Podor où le fleuve a envahi plusieurs hectares si l’on en croit les propos d’un paysan dans le Thille Boubacar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *