Juste après, Kizito Mihigo avait été arrêté et condamné à 10 ans de prison pour « complot contre le gouvernement ». Il avait été libéré au bout de quatre ans. Sa fondation n’a jamais pu reprendre ses activités. Kizito Mihigo est mort dans des conditions suspectes en prison le 17 février 2020 après avoir cherché à fuir le pays. Kigali a toujours affirmé qu’il s’était suicidé.

Il a reçu ce prix posthume en même temps que l’artiste chinois Baciucao et l’humoriste satirique saoudien Omar Abdulaziz.