L’Hôpital Abass Ndao à l’arrêt

La section And Gueusseum du centre hospitalier Abass Ndao compte décidément aller jusqu’au bout de sa logique. En conférence de presse hier, ces travailleurs ont annoncé une grève de 48 h à compter de ce mercredi 30 septembre, informent nos confrères du journal « L’ÉVIDENCE ».
À l’origine du mouvement d’humeur, les agissements du directeur El Hadj Matane Seck et de son staff qui selon les travailleurs, font dans le tâtonnement. And guesseum dénonce « les recrutements abusifs, le maintien des retraités avec des contrats spéciaux, le refus d’apurer le reliquat de salaire de 59 agents ».
Par ailleurs, ils exigent un audit indépendant de la structure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *