Obama intervient dans la campagne, à la veille du dernier débat

 Très discret jusqu’à présent, Barack Obama effectuera mercredi son premier meeting de campagne en faveur de Joe Biden, alors que son ancien vice-président est engagé dans une course serrée avec Donald Trump à 13 jours de l’élection présidentielle du 3 novembre.

L’ancien président américain s’attachera notamment à encourager le vote par anticipation en faveur du candidat démocrate lors d’une réunion en plein air à Philadelphie, la principale ville de Pennsylvanie, l’un des Etats clés du scrutin, a indiqué un membre de son entourage.

Donald Trump, qui était mardi soir en Pennsylvanie, sera de son côté en Caroline du Nord, autre terre stratégique où les sondages donnent l’actuel locataire de la Maison blanche et son rival démocrate au coude à coude.

L’intervention publique de Barack Obama, cible fréquente des attaques de Donald Trump mais qui demeure toujours aussi l’une des personnalités les plus appréciées des démocrates quatre ans après son départ de la Maison blanche, survient à un moment crucial de la campagne.

Joe Biden et Donald Trump s’affronteront le lendemain dans leur deuxième et ultime face-à-face, dernière occasion pour le président républicain de changer la trajectoire d’une course pour l’instant favorable au candidat démocrate, du moins dans les sondages au niveau national.

L’intervention de Barack Obama permettra de combler un vide côté démocrate, car Joe Biden a interrompu sa campagne depuis lundi et s’est enfermé avec ses conseillers dans sa maison du Delaware afin de préparer le débat de jeudi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *