Ousmane Sonko : « Ne laissons pas les magistrats être les agneaux de sacrifice »

La polémique autour de la Justice n’en finit pas. C’est au tour du leader politique Ousmane Sonko d’y ajouter une couche lors d’une conférence de presse, ce lundi. Pour le patron du Pastef, l’affaire Souleymane Téliko est plus complexe qu’on ne le présente.
 
« Ce n’est pas une affaire personnelle. Ce n’est pas un problème entre un juge et son administration. Nous avons tous un problème avec la justice. Maintenant que des magistrats se lèvent pour dire qu’on ne peut pas continuer à laisser la justice se faire manipuler, ne les laissons pas être les agneaux de sacrifice », invite Sonko.
 
Selon lui, le commentaire d’une décision de justice avancé comme argument principal par la chancellerie n’est qu’un prétexte pour le liquider un juge qui gène sur la question de l’indépendance de la magistrature.
 
Sur l’affaire Ngor Diop, Sonko pense que c’est tout aussi grave. Pour le leader du Pastef, le juge a condamné un prévenu sur des faits récurrents. On lui demande de libérer, il refuse et on l’affecte en passant par des consultations à domicile.
 
D’où cette mise en garde de Sonko adressée au peuple sénégalais. « Si on laisse passer, les juges ne jugeront que par rapport à ce que Macky Sall leur dira. C’est cas sont très graves. Ne sous-estimons pas ce qui se passe », alerte-t-il. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *