Pikine : Un Collectif engage le combat pour l’extension du cimetière

Ouvert en 1952, sur une superficie estimée à quatre (04) hectares, le cimetière de Pikine est devenu, aujourd’hui, un véritable casse-tête. Selon L’AS qui donne l’information dans sa livraison du jour, y trouver un espace où inhumer les disparus est un véritable parcours du combattant. D’ailleurs, en certains endroits, on les superpose. Bref, le cimetière a dépassé sa capacité d’accueil.
 
Résultat des courses, la ville de Pikine souhaite l’extension dudit cimetière musulman plein comme un œuf. Aussi, un rassemblement s’est tenu, hier, pour alerter les autorités sur la spéculation foncière aux alentours des lieux. À en croire le Collectif «Sama Suuf Ma Yokk Sama Armeel», des gens construisent nuitamment ou durant les weekends pour échapper à la vigilance des populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *