Un homme a attrapé deux fois le Covid-19 en un mois aux Etats-Unis

Un Américain a attrapé deux fois le Covid-19 à un mois et demi d’intervalle et la deuxième infection était plus sévère que la première, selon une étude parue mardi qui détaille ce cas de réinfection, l’un des cinq recensés jusque-là dans le monde. «Il y a toujours de nombreuses inconnues sur les infections au SARS-CoV-2 et la réponse du système immunitaire, mais nos travaux montrent qu’une infection antérieure pourrait ne pas nécessairement protéger contre une infection future», a estimé le Pr Mark Pandori, auteur principal de l’étude publiée dans la revue médicale «The Lancet Infectious Diseases».

Cela implique «que les gens qui ont été testés positifs au SARS-CoV-2 devraient continuer de prendre des précautions, dont la distanciation physique, le port du masque et le lavage des mains», puisqu’une réinfection est possible, a poursuivi le Pr Pandori, cité dans un communiqué de «The Lancet Infectious Diseases».

Selon cette revue médicale, cinq cas ont été confirmés jusque-là: à Hong-Kong (il s’agissait du premier, annoncé le 24 août), en Belgique, aux Pays-Bas, en Equateur et dans l’état américain du Nevada (c’est lui qui fait l’objet de cette nouvelle étude). «Cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas davantage, particulièrement car de nombreux cas de Covid-19 sont asymptomatiques et donc difficile à repérer, a toutefois prévenu le Pr Pandori, expert de l’Université du Nevada.

Le point dans le monde

La pandémie a fait au moins 1.077.849 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi. Plus de 37,5 millions de cas d’infection ont été diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 214.776 décès, suivi par le Brésil (150.689), l’Inde (109.150), le Mexique (83.781) et le Royaume-Uni (42.825).