Début de campagne en fanfare pour l’UFDG à Conakry. Le long de la route Le Prince qui traverse les quartiers favorables à l’opposition et jusqu’à l’aéroport de la capitale, des milliers de personnes ont accueilli Cellou Dalein Diallo de retour d’une tournée à l’internationale.

Chemise, cravate et casquette à sa propre effigie, l’opposant est apparu au toit ouvrant de sa voiture pour saluer la foule, créant un embouteillage monstre à travers la ville.

L’UFDG a réalisé une démonstration de force à Conakry, où il a largement remporté les élections communales de février 2018, pendant que le RPG, parti au pouvoir, lui, bat campagne dans l’intérieur du pays.

Les ministres ou cadres ont rallié tour à tour leur région d’origine, le chef de l’Etat, candidat pour un troisième mandat, est intervenu par visioconférence, accusé de teinter son discours d’accents guerriers et communautaires devant des foules compactes et jaunes, la couleur du parti au pouvoir.