Sophie Pétronin a atterri ce vendredi 9 octobre à l’aéroport de Villacoublay vers 12h45. Celle qui était la dernière otage française détenue dans le monde a été accueillie à son arrivée par le président de la République Emmanuel Macron et le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Regardez les images de cette scène :

Sophie Pétronin, qui a passé quatre ans aux mains d’un groupe djihadiste présumé, a ensuite été longuement enlacée par ses proches dont une quinzaine était présents sur les lieux. Elle subira ensuite des examens médicaux, et sera débriefée par les renseignements français.

« La libération de Sophie Pétronin est l’œuvre des Maliens, au moins à 90 % »

Entretien avec le chef de l’Etat

Sophie Pétronin a ensuite été longuement enlacée par ses proches dont une quinzaine était présents sur les lieux. Le chef de l’Etat devait s’entretenir avec Sophie Pétronin et sa famille dans le salon d’honneur. La déclaration chef de l’Etat, un temps envisagée, a finalement été annulée et Emmanuel Macron a quitté l’aéroport de Villacoublay peu avant 14 heures.

Sophie Pétronin ne ressent « aucune colère » : « J’étais dans l’acceptation de ce qui m’arrivait »

Sophie Pétronin a été libérée en même temps qu’un prêtre et un jeune italiens, ainsi que l’homme politique malien Soumaïla Cissé.

C’est la deuxième fois qu’Emmanuel Macron accueille des ex-otages de retour en France après les deux touristes libérés au Burkina Faso en mai 2019.