Brésil: Bolsonaro déclare le coronavirus «calamité publique»