c’est une guerre entre Touba et d’autres…’’ (Serigne Abdourahmane Afia)