Deux vaccins pourraient être prêts à être autorisés en novembre aux États-Unis