les syndicalistes crient au scandale