un succès politique pour le nouveau pouvoir malien?