une élection présidentielle "sans opposition crédible" se prépare