«Un Sénégalais des Yvelines, séquestré et molesté au Consulat du Sénégal à Paris» par Amadou Bal BA

Un incident du 30 septembre 2020 au Consulat du Sénégal à Paris, suscite un fort émoi et de l’indignation de la communauté foutankaise en France.

Mme Oumou GOLLOKO, originaire de Sinthiou Bamambé, résidant dans les Yvelines, relate qu’elle s’est rendue le 30 septembre 2020 au Consulat général à Paris, à l’effet de renouveler son passeport, mais elle ne disposait que du récépissé de sa carte nationale d’identité. Au 1er étage on lui répond que sa carte nationale serait introuvable et elle doit donc reprendre la procédure en payant un droit de timbre à 15,50 euros, en espèces. Le Consulat ne serait pas équipé d’un paiement par carte bancaire.

Par la suite, les services consulaires ont admis avoir retrouvé sa carte d’identité, mais ont refusé de rembourser les droits de timbre à 15,50 euros. Mme Oumou Golloko estime qu’elle n’avait pas à s’acquitter de cette taxe, puisque les services consulaires ont commis une faute en déclarant que sa carte d’identité était introuvable et lui ont donc fourni des renseignements inexacts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *